TRANSMETTRE / ÉDUQUER

 

Transmission dans la crise ou crise de la transmission ?

 

En parallèle au débat national sur l’éducation artistique et culturelle, il a paru nécessaire aux membres d’Accord Majeur d’une part d’élargir le sujet aux  actions éducatives et culturelles, intégrées depuis longtemps dans les activités de leurs membres et d’autre part de poser publiquement plusieurs questions essentielles au vu de ces pratiques.

 

9h15 : Accueil – Café

 

10h00-11h00 : Plénière d’ouverture avec la participation de :

 

Bernard Foccroulle, Directeur Général du Festival d’Aix en Provence
Catherine Tasca, Ancienne ministre – Sénatrice (interview vidéo)
Jacques Toubon, Ancien Ministre – Président de la FEVIS, pour Accord Majeur
Laurence Tison, Directrice adjointe de la Direction Générale de la Création Artistique, représentant Madame la Ministre de la Culture et de la Communication

 

11h00-13h00 : Trois ateliers thématiques se déroulant en parallèle
Atelier 1 :
Les effets de l’action éducative et culturelle : sensibilisation, apprentissage, élargissement des publics ?

Ce premier débat est centré sur les effets attendus des actions éducatives et culturelles sur le public. L’ambiguïté des objectifs constitue en effet l’une des difficultés principales à la réalisation de projets partenariaux entre acteurs et partenaires publics et privés : vise-t-on une forme de sensibilisation à la musique, un apprentissage du langage musical ou une augmentation significative du public ?

 

■ Modérateurs :

Jeanne-Martine Vacher, Productrice à France Culture
Isabel Joly, Co-directrice du Réseau européen pour la sensibilisation à l’opéra et à la danse (RESEO)

■ Intervenants :

Pascale Bonniel-Chalier, Conseillère municipale et communautaire à Lyon et consultante à l’Agence La terre est ronde
Serge Cyferstein, Responsable du département de pédagogie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMPD)
Katherine Heid, Co-directrice du Réseau européen pour la sensibilisation à l’opéra et à la danse (RESEO)
Raoul Lay, Compositeur et Chef d’orchestre, Directeur de l’Ensemble Télémaque
Vincent Maestracci, Inspecteur Général de l’Education Nationale
Bruno Messina, Directeur du Festival Berlioz / Agence Iséroise de Diffusion Artistique

Atelier 2 :
Institutions et collectivités territoriales : responsabilités et compétences

Ce deuxième débat sera focalisé sur les impulsions à l’origine des actions éducatives et culturelles. Les « valeurs culturelles » ne sont sans doute plus aujourd’hui celles des années 1960, certains osant aujourd’hui l’expression de « misère culturelle ». Entendant cette mutation, les pouvoirs publics semblent déléguer aux institutions musicales la responsabilité de définir objectifs, contenus et méthodes.
Mais ne parle-t-on pas d’éducation à défaut de pouvoir parler de culture ? Comment trouver le juste équilibre entre la création artistique et les actions éducatives et culturelles ?
Enfin comment instaurer des dispositifs d’évaluation sur les objectifs élaborés conjointement entre les acteurs et leurs financeurs ?

 

■ Modérateur :

Benjamin François, producteur à France Musique

■ Intervenants :

Laurent Bayle, Président de la Salle Pleyel et de la Philharmonie de Paris, Directeur Général de la Cité de la musique
Andy Emler, Pianiste, Compositeur et Directeur artistique de la Compagnie aime l’air
Bernard Foccroulle, Directeur Général du Festival d’Aix
Anne Gérard, Adjointe au maire de Poitiers, Déléguée à la Culture, Vice-présidente de la commission culture de l’Association des Maires de Grandes Villes de France
Françoise Laborde, Présidente du groupe d’étude sur les arts de la scène, les arts de la rue et les festivals en régions
Caroline Sonrier, Directrice de l’Opéra de Lille

Atelier 3 :
Artiste, médiateur, pédagogue : le paradoxe du musicien

Ce troisième débat permettra d’identifier les différents acteurs et le rôle de chacun : agir en professionnel impose en effet de cerner les différentes compétences requises des artistes, des médiateurs et des pédagogues.
Nous nous intéressons également à la question de réciprocité, c’est-à-dire aux effets des actions éducatives et culturelles sur ceux qui les impulsent ou les conduisent, individus ou institutions.

 

■ Modérateurs :

Philippe Fanjas, Directeur de l’Association Française des Orchestres (AFO)
David Jisse, Directeur de la Muse en Circuit et Vice-président de Futurs Composés

■ Intervenants :

Clément Bodeur-Crémieux, Directeur des affaires culturelles de la Ville de Grenoble
Alain Desseigne, Directeur du Centre de Formation des Musiciens Intervenants à l’École (CFMI de Lyon) et Président du Conseil National des CFMI
Clément Lebrun, Médiateur Culturel (Talens Lyriques et Ensemble Intercontemporain)
Sarah Goldfarb, Directrice du Réseau de musiciens intervenants en ateliers (ReMuA)
Philippe Nahon, Chef d’orchestre, Directeur Ars Nova ensemble instrumental
Vincent Hugon, altiste, Orchestre national de Lyon
Jean-Christophe Vervoitte, corniste, Ensemble Intercontemporain

13h00-15h00 : Déjeuner-buffet

 

15h30-16h00 : Restitution des ateliers

Rapporteurs :

Catherine Delcroix, Présidente du Syndicat National des Orchestres et des Théâtres Lyriques (SYNOLYR)
Alain Surrans, Président de la Chambre Professionnelle des Directions d’Opéra (CPDO)
Philippe Toussaint, Président de France Festivals

 

16h00-17h00 : Débat avec les participants

Modératrice :

Lorraine Villermaux, Présidente du Syndicat Professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique (PROFEDIM)

 

17h00-17h45 : Plénière de clôture avec la participation de :

Ivan Renar, Sénateur Honoraire – Président de l’Association Française des Orchestres (AFO), pour Accord Majeur